Les loups du Gévaudan

Sainte-Lucie
48100 Saint-Léger-de-Peyre

Tel : 00 33 (0)4 66 32 09 22
Fax : 00 33 (0)4 66 32 83 65
infos@loupsdugevaudan.com

Coffrets Cadeaux Loups

Faites découvrir le parc des loups du Gévaudan à vos proches, offrez leurs un coffret cadeau Lozère !

NOS COFFRETS CADEAUX :

- Coffret cadeau "Mystères du Gévaudan".

- Coffret cadeau "La vie des animaux sauvages".

- Coffret cadeau "Echappée sauvage sauvages".

Programme 2016

- Jeux de Piste
- Animations-Grimages
- Après-midi thématisés
- Aires de jeux
- et bien d'autres activités...

Voir le programme

Le parc sur Tripadvisor



Donnez votre avis sur Les loups du Gévaudan

energie 100% renouvelable

Alimentation

La prédation

00075753Photo : Brakefield

 

Le loup montre une prédilection pour les grands herbivores sauvages. Exemples: bison (Bison bison), cerf ou wapiti , bœuf musqué , mouflon ,  encore cerf , chevreuil , sanglier , chamois , mouflon etc… dans les plaines et les montagnes d’Europe. Seuls les plus vulnérables de ces espèces-proies seront prédatés: Bien évidemment, il prédate des proies de tailles plus réduites tels les lapins, lièvres, castors, marmottes,écureuils, mulots…

Les loups sont certes des chasseurs mais sont également des charognards;

Pour chasser, les loups sont dotés d’un odorat très fin, aussi bon, ils sont capables de détecter la plus faible odeur de cerf, de caribou à 2.5km de distance. Une fois l’éventuelle proie repérée, les membres de la meute se regroupent, hument l’air, les oreilles dressées tout en remuant la queue, dans l’attente du signal de déclenchement de la poursuite.

Elan ( Alces alces ) chassé par une meute de loups
 Elan ( Alces alces ) chassé par une meute de loupsPhoto : Rolf Peterson

Bœufs musqués ( Ovibos moschatus ) chassés par une meute de loups sur Ellesmere IslandBoeufs musqués ( Ovibos moschatus ) chassés par une meute de loups sur Ellesmere IslandPhoto : David Mech

Réputée efficace, la meute de loups revient pourtant, dans 90% des cas, bredouillent de son expédition.
Les loups harcèlent et testent la cohésion du groupe qu’ils poursuivent, ou s’il s’agit d’une proie solitaire, sa capacité de fuite. Ils feignent une attaque puis s’éloignent et observent les réactions suscitées par leur attitude. Si le troupeau ou l’animal solitaire s’enfuit, la meute lui emboîte le pas, et évalue ses chances de réussite. La meute peut traquer l’animal pendant plusieurs heures, voire des jours entiers, parcourant parfois de très longues distances.

Les techniques de chasse employées par la meute varient en fonction du type de proie et du terrain. La meute peut utiliser des rabatteurs qui vont contraindre la proie visée à se précipiter directement dans une embuscade. Une seconde tactique consiste à pourchasser l’animal jusqu’à son épuisement. Une troisième, à encercler un troupeau et à l’entrainer dans un espace ouvert où l’individu le plus vulnérable, après avoir isolé de son groupe, pourra être attaqué.
Le museau de l’ongulé est généralement visé lors de la première attaque, après encerclement, afin d’annihiler en partie les défenses de l’animal. Les autres membres de la bande se précipitent sur les pattes, les flancs, ou les jarrets de l’animal pour le mettre à terre. Lèvres noires retroussées découvrant leurs crocs, museaux rouges de sang, leurs gueules engloutissent entre 7 à 8 kilos de viandes en un seul repas.

Le loup peut courir à une vitesse de 45 kilomètres à l’heure, mais il ne maintient pas une telle allure pendant longtemps. Par contre son trot peut-être soutenu pendant des heures à une allure constante de 25 à 40 kms/heure. Les pattes arrières du loup se meuvent sur la même ligne que les pattes avant.

Loup tué par une meute de loups
Loup tué par une meute de loupsPhoto : Douglas Smith

Loup , bison et grizzly dans le Yellowstone National ParkLoup , bison et grizzly dans le Yellowstone National ParkPhoto : Douglas Smith

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •