Les loups du Gévaudan

Sainte-Lucie
48100 Saint-Léger-de-Peyre

Tel : 00 33 (0)4 66 32 09 22
Fax : 00 33 (0)4 66 32 83 65
infos@loupsdugevaudan.com

Télécharger le dépliant

Pour avoir toutes les informations à portée de main, télécharger le programme 2017

Coffrets Cadeaux Loups

Faites découvrir le parc des loups du Gévaudan à vos proches, offrez leurs un coffret cadeau Lozère !

NOS COFFRETS CADEAUX :

- Coffret cadeau "Mystères du Gévaudan".

- Coffret cadeau "La vie des animaux sauvages".

- Coffret cadeau "Echappée sauvage sauvages".

Programme 2017

- Jeux de Piste
- Animations-Grimages
- Après-midi thématisés
- Aires de jeux
- et bien d'autres activités...

Voir le programme

Le parc sur Tripadvisor



Donnez votre avis sur Les loups du Gévaudan

energie 100% renouvelable

Son retour naturel en France

Photo: "Twilight Hunters" Alan & Sandy Carey

Photo: « Twilight Hunters » Alan & Sandy Carey

Le retour naturel du loup en France

 

 

Le loup a été éradiqué en France entre 1920 et 1940, principalement à l’aide de poisons violents comme la strychnine.
Son retour s’est déroulé sur notre sol français dans le début des années quatre vingt dix, avec la première observation officielle le 4 novembre 1992 dans le Parc National du Mercantour.
Cette observation a été réalisée lors d’un comptage de chamois par des agents du Parc National du Mercantour (P.N.M.). Il s’agissait de loups italiens (Canis lupus italicus)…

Actuellement, deux axes de colonisation sont observables en France.

Le premier axe de colonisation concerne l’arc alpin et les zones préalpines remonte jusqu’au Vosges et commence une percée à l’ouest des Vosges. Les loups sont présents principalement dans les départements suivant: Alpes-Maritimes, Isère, Savoie, Haute-Savoie, Drôme, Alpes-de-Haute-Provence,  Hautes-Alpes et le Var. Des traces (indices) de passage voire d’installation ont pu être récoltés dans l’Ain, en Ardèche, le Vaucluse, les Bouches du Rhône puis le Jura, Doubs, Haute-Saône

[indices: des animaux sauvages voire domestiques prédatés, des crottes, de l’urine, des poils, du sang, parfois le cadavres d’un loup ]

Différents indices ont révélés un second axe de colonisation allant du Massif Central jusqu’aux Pyrénées Orientales. Avec une installation datant d’une dizaine d’années maintenant dans les PO, plus récente en Lozère. Des indices de passages ont pu déjà être récoltés dans le Puy de Dôme, le Cantal, en Aveyron, dans le Tarn, potentiellement dans le Gers (un canidé photographié pouvant être un loup)…

L’estimation actuelle est d’approximativement 300 (entre 280 et 320 ) individus selon l’ O.N.C.F.S. (Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage).

Concernant les pays voisins: le Portugal compte environ 200/300 loups sur le Nord du pays; l’ Italie environ 800/1000 individus répartis sur la majorité du pays et l’Espagne compte approximativement 2000 individus sur le N/NO principalement (Sierra de la Culebra, Asturia…) avec une petite population au Nord de Madrid (sierra de Guadarrama)

Canis lupus italicus installé en Italie, en France et en Suisse. Quelques individus sont par ailleurs répertoriés en Catalogne.
photo : Alberto Tovoli

photo : Alberto Tovoli

dscn1084_1_1_1-moyen-format

photo : Alberto Tovoli


 

  •  
    41
    Partages
  • 41
  •  
  •  
  •  
  •