Les loups du Gévaudan

Sainte-Lucie
48100 Saint-Léger-de-Peyre

Tel : 00 33 (0)4 66 32 09 22
Fax : 00 33 (0)4 66 32 83 65
infos@loupsdugevaudan.com

Thème 2014 : Les Loups dans les Films

Découvrez tout de suite le nouveau thème 2014 :

- Jeux de Piste
- Animations-Grimages
- Après-midi thématisés
- et bien d'autres activités...

Le parc sur Tripadvisor



Donnez votre avis sur Les loups du Gévaudan

La Lozère

La Lozère offre une surprenante diversité, des terres pastorales de l’Aubrac aux chaos granitiques de la Margeride, des sinuosités de la Vallée du Lot verdoyante aux pentes du Mont Lozère, des grands espaces des Causses contrastant avec les Gorges du Tarn et de la Jonte aux terres escarpées des Cévennes sentant déjà le thym et la lavande... + d'infos sur :
www.lozere-tourisme.com

Coffrets Cadeaux Loups

Faites découvrir le parc des loups du Gévaudan à vos proches, offrez leurs un coffret cadeau Lozère ! Rendez-vous sur www.cadeau-lozere.com.

Les 3 espèces de loup: Canis lupus et les autres

Les espèces


Le loup gris (ou commun) « Canis lupus »

Loup Gris

Le loup varie en fait du noir au blanc avec toute la gamme des intermédiaires gris, fauve et roux. Le loup est le plus grand des canidés sauvages, famille zoologique qui regroupe entre autre les chacals, le coyote, les renards, le dingo et les chiens (15 genres et 33 espèces).
Mais sa taille et son poids varient fortement du nord au sud de son aire de répartition. A 75° de latitude nord sur l’île d’Ellesmere, « Canis lupus arctos » atteint le poids de 65kg voire 70kg pour les plus gros mâles alors que plus au sud, en Arabie, « Canis lupus arabs » ne pèse que 14 à 25kg selon les individus.

Le loup rouge (Canis rufus)

Le Loup Rouge (Photo: US Fish and Wildlife service)

Photo: US Fish and Wildlife service

L’espèce a été réintroduite par l’homme en Caroline du Nord après avoir été éradiquée en milieu naturel. Dans les années 60, les seules populations encore pures se localisaient dans le sud-est du Texas et le sud de la Louisiane. Il fut chassé, piégé et empoisonné intensivement après l’arrivée des colons européens. La destruction de son habitat et la réduction de leur effectif ont permis aux coyotes(Canis latrans)d’envahir son territoire de l’ouest au nord, entraînant des cas d’hybridations entre les deux espèces.
Voilà certainement pourquoi pendant longtemps plusieurs hypothèses furent avancées concernant l’origine du loup rouge.
La première signalant qu’il s’agissait d’une espèce à part entière.
La deuxième précisait qu’il s’agissait en fait d’une sous-espèce de plus chez les loups.
Et la dernière qu’il pouvait s’agir d’un hybride issu du croisement entre un loup gris et un coyote. Actuellement le loup rouge est considéré comme espèce au même titre que le loup gris. La structure sociale, la formation du couple, les soins prodigués aux petits, le jeu et les techniques de chasses sont très semblables pour toutes les espèces et sous-espèces.
Le loup rouge se distingue du « Canis lupus » par ses proportions inférieures. La tête, le crâne et le corps sont plus petits, plus minces ; les pattes et les oreilles sont relativement plus longues. Le poids varie entre 20 et 40 kilos.
L’aspect général de sa fourrure est rouge mais sa crinière est un mélange de cannelle et fauve teintée de noir ou de gris. Son museau, ses oreilles et ses pattes sont de couleur fauve.
C’est un animal plutôt nocturne mais son activité diurne peut augmenter durant l’hiver. Son régime alimentaire est composé de rongeurs (rats musqués,ragondins), lapins, cerfs, animaux domestiques et charognes.
L’unité sociale de base est le couple ; les groupes de 2/3 individus sont fréquents même si des meutes plus importantes ont déjà été observées. L’âge de dispersion se situe entre 16 et 22 mois.
Les sons émis se situent entre ceux du coyote et du loup gris. La reproduction a lieu de janvier à mars avec les naissances au printemps. La gestation est de 60 à 63 jours et les portées sont en moyenne de 4 à 7 petits.

Red Wolf : Publication of the International Wolf Center

Red Wolf : Publication of the International Wolf Center

Le loup d’Abyssinie ( Canis simensis )

canis-simensis

Photo: Claudio Sillero

Considéré actuellement comme le canidé sauvage le plus menacé sur la planète, le loup d’Abyssinie vit surtout en altitude, entre 3000/4000 m dans le sud de l’Ethiopie et dans les montagnes du Simen. Avant de subir une persécution humaine excessive, cet animal habitait sur des territoires moins élevés. Des maladies comme la rage, l’hybridation avec des chiens divagants, le développement agricole et les cas de prédations sur l’élevage domestique (ovins)sont les causes de la diminution importante de leur population.
Actuellement, leur population est estimée entre 340 et 520 individus.

Ce loup pèse entre 11 et 19 kilos ; les mâles sont en moyenne 20% plus larges que les femelles. Les parties supérieures du pelage sont de couleur rouge/fauve avec un sous poil beige ; le menton, l’intérieur des oreilles, le cou ainsi que les parties inférieures sont blanches. La queue est courte, la tête est allongée et les dents carnassières relativement petites.
Les loups d’Abyssinie vivent en meute de 3 à 13 adultes partageant et défendant un territoire. Comme pour le loup gris, au sein du groupe, la reproduction ne concerne que les sujets les plus forts. Les naissances ont lieu d’octobre à janvier après une gestation de 60 à 62 jours avec en moyenne 2 à 6 petits. Les jeunes sortent des tanières à 3 semaines et le sevrage se termine au bout de 10 semaines ; ils commencent à chasser dès l’âge de 6 mois. Maturité sexuelle au cours de la seconde année.

Ethiopian Wolf

Photo : Owen Newman

Les sous-espèces

Canis lupus, les populations actuelles

00077754Il y a de nos jours environ 2000 / 2500 loups en Espagne, principalement dans les provinces de Castille et Léon, Zamora, les Asturies et les Monts Cantabriques. Il y a en plus de 350 dans le nord du Portugal. En Italie, une population de 500 / 700 loups subsiste du nord au sud de la « botte », allant du Piémont jusqu’en Calabre, pays traversé par la chaîne montagneuse des Apennins. Des populations de loups existent dans tous les pays d’Europe centrale. Actuellement on note environ 3000 loups en Roumanie, 600 / 700 en Pologne, 800 à 1000 en Bulgarie et moins de 300 en Grèce.
C’est l’ex-URSS qui abriterait le plus grand nombre de loups. Il y en aurait actuellement plus de cent mille dans cet ensemble de pays, où cependant ils ont été beaucoup chassés. Vu la superficie couverte par la population lupine et les moyens sur le terrain, il est évident qu’il est difficile de fournir une estimation réelle des effectifs de loups.
En Finlande, plus précisément en Laponie finlandaise limitrophe de la Russie, on enregistre des fluctuations de populations chez ces prédateurs, ils seraient environ 150.
En Turquie, en Iran, en Afghanistan, les loups sont très nombreux, de même qu’en Chine et en Mongolie extérieure. Il y a encore des loups en Israël, Arabie Saoudite et au Groenland où subsistent des loups, mais en petit nombre.
Aux Etats-Unis dans les états du Michigan, du Minnesota et du Wisconsin, vivent près de 3500 loups (Minnesota 3000, Michigan 180, Wisconsin 200). Le Canada fait partie des grands réservoirs à loups de la planète. Les derniers recensements font ressortir une population se situant entre 60 000 et 70 000 pour l’Amérique du Nord. Suivant les sources scientifiques, il y aurait entre 200 000 et 300 000 loups sur la planète, mais uniquement dans l’hémisphère nord pour « Canis lupus ».

Sous-espèces du loup commun (Canis lupus)

Les variations morphologiques et géographiques ont abouti à l’émergence de sous-espèces. On a pu dénombrer jusqu’à 67 sous-espèces dans le passé, mais beaucoup furent éradiquées. Dans les années 1980, on signalait entre 28 et 32 sous-espèces de loups dans le monde mais des études scientifiques récentes sur la génétique démontreraient qu’il n’y en aurait que 5 pour l’Amérique du nord et 6 pour l’Eurasie.

Le loup gris se situe sur la plus grande partie de son aire de répartition, au sommet de la chaîne alimentaire. C’est un super prédateur, son pelage teinté gris blanc, ses longs membres et ses impressionnantes pattes (les soles plantaires pouvant atteindre 11cm de long par 9cm de large) sont parfaitement adaptées aux poursuites du cerf ou du chevreuil sur des sols enneigés ou boueux.
Le loup blanc du nord du Canada et de l’Alaska  n’hésite pas à attaquer en meute, un troupeau de bœufs musqués ou de caribous.

Le Loup arctique: Canis lupus arctos

portrait de K   K11

Photos: S.Macchi et A. Prucca Macchi

Le loup des Territoires du Nord-Ouest: Canis lupus occidentalis

DSCN7290-moy   PB  NT

Photos: S.Macchi et A. Prucca Macchi

Le Loup d’Europe: Canis lupus lupus

IMG_5770t  m2   cc

Photos: S.Macchi

Le Loup d’Italie: Canis lupus italicus


Le Loup de Mongolie: Canis lupus chanco

pix of the week2  mongol

Photos: A. Prucca Macchi et S. Macchi

Le loup de Sibérie: Canis lupus albus

Photos: S.Macchi

Le loup ibérique : Canis lupus signatus

Lobo Ibericolobo_iberico_portugalel_lobo_iberico

Le loup mexicain : Canis lupus baileyi

lpmex3    lpmex2

Photos: A. Prucca Macchi

Le loup indien : Canis lupus pallipes

loup_indienloup_indien_02

Photos: Inconnu

Le loup du Moyen Orient : Canis lupus arabs

loup_moyen_orientloup_moyen_orient_2
Photos : inconnu

Les disparus

Le loup de l’ïle de Hondo au Japon : Canis lupus hodophilax

hondo

Le loup de l’ïle de Hokkaïdo au Japon : Canis lupus hattai

hokkaidohokkaido_2
Photos : inconnu

Famille des Canidés

Voici quelques exemples de canidés, certains vous paraîtront familiers et d’autres peut-être un peu moins

Le dingo ( Canis lupus familiaris dingo )



Photos: A.Prucca Macchi

Le coyote ( Canis latrans )

Photos: A.Prucca Macchi

Les chacals:

Le chacal à chabraque ( Canis mesomelas )

chacal
Photo : Inconnu

Le chacal doré (Canis aureus)

Le chacal à flancs rayés (Canis adustus)

Le loup à crinière ( Chrysocyon brachyurus )

loup_a_criniere
Photo: S.Macchi (Zoo de St Martin la Plaine : 42)

Le chien viverrin ( Nyctereutes procyonoides )

viverrinviverrin_2
Photos: S.Macchi -Parc animalier de Gramat (46)

Le renard roux (Vulpes vulpes)

fox

Photo: S.Macchi

Le renard polaire ( Alopex lagopus )

renard_polaire_2

Photo: S.Macchi -Zoo d’Helsinki

Le renard argenté ( Vulpes fulvus )

renard_argente
Carte postale du Zoo d’Anchorage (Alaska)

Le renard crabier ( Cerdocyon thous )

renard_crabier

Le Lycaon (Lycaon pictus)

Le chien domestique (Canis lupus familiaris)

  AAk  basenji

 

chow   mastif  Tib

BT   welsh

Photos: A.Prucca Macchi

Le dhôle (Cuon alpinus)

Le fennec (Vulpes zerda)

Le renard véloce (Vulpes velox)

Le renard gris d’Amérique (Urocyon cinereoargenteus)

Loup de Tasmanie ( Thylacinus cynocephalus ): disparu

Thylacine / loup marsupial de Tasmanie
tasmanie
tasmanie_2
Photo : Aldo Margiocco

 »autres loups »

Loup de l’atlantique ( Anarhichas lupus )

Timbre de la Norvège
atlantique
atlantique_2

Photo :  Hervé Chaumeton